Assurance maison : Ce dont vous devez connaitre pour faire baisser les coûts en 2021

Assurance maison : Ce dont vous devez connaitre pour faire baisser les coûts en 2021

Garanties choisies, type de logement, surface… Outre les critères classiques, la prime d’assurance habitation dépend aussi de votre emplacement ou région. Pour ce faire, voici quelques éléments à connaitre pour ne pas payer de grosses sommes.

Prendre en compte les critères de calcul de l’assurance habitation

La prime d’assurance maison prend en compte plusieurs critères. Parmi les points qui reviennent souvent, il y a le type de logement (maison ou appartement), la valeur des biens à assurer, les garanties souscrites ainsi que le statut de l’occupant. Il faut noter que tous les locataires sont soumis à une assurance habitation. A défaut de présentation d’attestation, il se peut qu’il y ait une résiliation. Néanmoins, les frais restent acceptables pour le locataire, car le propriétaire doit aussi payer environ plus de 50 % du coût total.

Exploiter les fortes variations selon les régions

D’après des enquêtes menées par SeLoger, il a été révélé que le frais de l’assurance maison dans l’Hexagone se situe entre 160 et 370 euros par an. C’est en Corse que les frais d’assurance habitation sont les plus onéreux, en moyenne 435 euros par an. À l’inverse, la Bretagne est connue pour ses primes d’assurance abordables, en moyenne 245 euros. Les coûts appliqués sont liés au niveau des risques enregistrés dans chacune des régions de la France. En 2021, bien que les confinements aient diminué les risques de sinistres, les assureurs sont exposés à des indemnisations de plus en plus importantes à cause des pertes d’exploitation des entreprises. Ainsi donc, une hausse des primes d’assurance habitation de l’ordre de 2 à 3 % est à envisager en 2021.

Jouer sur la concurrence sans négliger le niveau de garantie

Chaque assureur a le libre choix d’établir sa propre grille tarifaire. Il est donc utile pour l’assuré de jouer sur la concurrence pour faire des économies. Outre le tarif, vous devez également vous attarder sur d’autres critères. En effet, le montant des franchises et le plafond de remboursement peuvent influencer le prix. Il arrive que l’assureur applique un tarif bas au détriment de l’indemnisation en cas de sinistre. Pensez donc à bien comparer toutes les clauses.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.