Notre guide complet sur le plancher chauffant

Notre guide complet sur le plancher chauffant

Le plancher chauffant est un système de chauffage qui demande un investissement de départ conséquent mais sa faible consommation le rend plus attractif.

Si vous voulez installer ce système de chauffage ingénieux chez vous, nous vous conseillons de suivre ce guide complet sur le plancher chauffant.

Les préparations nécessaires avant l’installation d’un plancher chauffant

L’installation d’un plancher chauffant peut être relativement complexe. Afin qu’il puisse fonctionner correctement, le logement doit être adapté à sa pose. Il existe donc plusieurs travaux qu’il faut réaliser au préalable.

Étant donné que le plancher chauffant implique une pose en escargot de tubes PER, il ne peut pas être installé dans une pièce trop étroite. Les tubes nécessitent en effet un espacement minimum de 10 cm. Sa pose est d’ailleurs impossible dans une pièce qui a une superficie en dessous de 15 m².

Mais le plancher chauffant n’est pas non plus adapté à une pièce trop grande. Au-delà de 100 m², vous aurez besoin d’un budget exorbitant pour réussir à la couvrir avec les tubes PER. A part ces derniers, il existe plusieurs autres matériels qui feront grimper le prix.

La pose de ce type de chauffage requiert également un sol en bon état. Vous devez le rendre bien lisse et plane pour faciliter la pose des tubes. Celui-ci doit également être bien isolé pour qu’il ne laisse pas échapper la chaleur dégagée par le système. Il faut donc poser des plaques isolantes sous les tubes PER.

Parmi les prérequis avant l’installation d’un plancher chauffant, il y a l’envergure des travaux. Avec ce projet, vous devez vous préparer à un chantier qui pourra durer en moyenne un mois. La pièce concernée ne pourra pas du tout être utilisée durant cet intervalle de temps.

Vu l’étendu des travaux, il est mieux d’entamer cette démarche avant d’emménager dans la maison dans le cadre d’une rénovation. Si vous êtes encore dans le projet d’une construction neuve, la pose d’un plancher chauffant doit être pensée dès l’élaboration du plan.

Les différents types de plancher chauffant

Avant de se demander comment poser un plancher chauffant, il faudra choisir entre les différents types de cette technologie.

Votre choix doit dépendre non seulement de l’installation thermique dans votre logement mais aussi de vos besoins en chauffage.

Le plancher chauffant électrique

L’installation du plancher chauffant électrique est la plus avantageuse en termes de complexité de travaux et de prix. Effectivement, celui-ci ne va coûter que 40 à 50 euros par m².

En installant un programmateur et une boîte de dérivation, le plancher chauffant pourra être relié rapidement à la source d’énergie électrique.

Son inconvénient, c’est au niveau de la quantité de chaleur qu’il dégage. La qualité de chauffe laisse à désirer sauf si vous optez pour des matériaux de qualité. Il est également possible de se chauffer agréablement en choisissant un thermostat électromécanique performant.

Le plancher chauffant hydraulique

Étant un système de chauffage haut de gamme, le plancher chauffant hydraulique coûte plus cher que la version précédente. Le m² est au prix de 70 à 100 euros environ. Ce prix s’explique par le grand confort que cette alternative peut offrir à votre logement.

Les travaux prérequis sont plus complexes. Il est également nécessaire d’installer une chaudière adaptée au système. Par ailleurs, il est possible d’avoir un plancher chauffant solaire en reliant directement cet équipement avec des panneaux solaires. Il s’agit d’une solution qui est en même temps écologique et économique.

Le plancher chauffant réversible

Le plancher chauffant réversible est un système de chauffage plus difficile à mettre en place. Ce qui fait qu’il va coûter entre 100 et 120 euros par m². Pendant l’hiver, ce type de plancher va offrir une qualité de chauffe identique à celle des planchers chauffants hydrauliques.

En revanche, le plancher réversible sera capable de baisser la température interne pendant l’été. Cela s’explique par le système ingénieux des tubes PER. Ceux-ci sont dotés d’une forte inertie qui sera renforcée par une dalle en béton.

Les étapes à suivre pour installer un plancher chauffant

Préparer le sol

Le niveau de complexité de cette première étape va dépendre du type de plancher chauffant à installer. Du fait que les planchers chauffants électriques et hydrauliques sont les plus courants, nous allons nous concentrer là-dessus.

Pour l’installation d’un plancher chauffant électrique, il suffit de poser la boîte de dérivation et le programmateur. Veillez à ne pas oublier de couper le courant électrique avant cette opération pour éviter tout danger.

Pour celle d’un plancher chauffant hydraulique, un bloc collecteur doit être installé en premier. Celui-ci va relier la chaudière, la pompe à chaleur et le plancher chauffant.

Afin de contrôler l’installation, chaque collecteur de retour doit être équipé d’un débitmètre. Notons que le bloc-collecteur doit être placé à 50 cm au-dessus du sol pour que les opérations de vidange soient aisées. Quant au collecteur de retour, il sera fixé au-dessus de celui-ci.

Installer l’isolation

L’isolation est une étape cruciale dans l’optimisation du rendement offert par le plancher chauffant. Elle va empêcher la chaleur de s’échapper. Le sol sera alors recouvert par des plaques isolantes. Ces dernières s’emboitent entre elles et ont une épaisseur qui s’adapte au type de sol.

Afin de renforcer l’efficacité de l’installation, une bande de désolidarisation doit être posée sur tous les cloisonnements. Grâce à celle-ci, les structures verticales de la pièce de la dalle flottante pourront se désolidariser en permettant un mouvement de 5 mm.

Poser les équipements de chauffage

Cette étape consiste à installer les tubes PER ou les câbles chauffants. Pour ce faire, la pose doit commencer à partir de la périphérie de la pièce pour arriver au centre. Veillez à ce que l’écart soit au minimum de 10 cm.

Pour que la chaleur soit diffusée de manière homogène, vous devez poser les tubes avec un écart de 20 cm pendant un premier trajet. En faisant un demi-tour, les nouveaux tubes seront posés entre les premiers.

Poser la chape

Une fois que la technologie de votre plancher chauffant est en place, il convient de vérifier son fonctionnement. L’installation du plancher chauffant électrique doit être validée par un électricien alors que la version hydraulique doit seulement être mise sous une pression à 10 bars.

Vous pouvez vous occuper de la chape après ces vérifications. Pour commencer, installez un treillis sur le sol. En coulant la chape, vérifiez que celle-ci recouvre au minimum 30 mm à partir de la surface des tubes.

Mettre en service la chape

Il faut être vigilant pendant la première mise en route de votre plancher du fait qu’il pourrait causer des dommages à l’installation.

Pour le premier jour, vous devez le mettre en route pendant deux heures avec une température ne dépassant pas les 20°C. Le jour suivant, augmentez d’une heure et ainsi de suite.

Poser le revêtement

La chape a besoin de deux semaines environ pour bien prendre. C’est seulement à ce moment que le revêtement de votre choix pourra être posé. En outre, vous devez éteindre votre plancher chauffant 48h avant cette opération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.