Qu’appelle-t-on le « Coup de pouce chauffage » ?

Qu’appelle-t-on le « Coup de pouce chauffage » ?

Dans un foyer, le chauffage est un grand poste de dépense de la consommation énergétique. Il représente plus de la moitié de votre facture d’énergie. Pour réduire ou du moins limiter votre consommation, vous devez vous équiper d’un système de chauffage performant.

Pour de nombreux ménages, le budget constitue un frein à l’achat et à l’installation de ce type d’équipement. Notez que dans le cadre de la rénovation énergétique, il existe plusieurs aides dont vous pourriez bénéficier.

Parmi celles-ci, on peut citer entre autres le « Coup de pouce chauffage ». De quoi s’agit-il ?

Le « Coup de pouce chauffage », c’est quoi ?

Le gouvernement a lancé il y a quelques années l’opération « Coup de Pouce » pour apporter une aide aux particuliers qui veulent faire des travaux de rénovation énergétique.

Fort de son succès, l’opération a été prolongée et se présente maintenant sous deux variantes. On a d’un côté le « Coup de pouce isolation » et de l’autre le « Coup de pouce chauffage ».

En mettant en place ces dispositifs, l’État apporte son soutien aux ménages en réduisant leur consommation énergétique. L’état agit également en faveur de l’environnement en incitant les foyers à sortir des énergies fossiles et à favoriser les énergies vertes.

Quels sont les travaux de rénovation énergétique entrant dans le cadre du « Coup de pouce chauffage » ?

Pour savoir si les travaux que vous comptez effectuer entrent dans le cadre de ce dispositif, vous pouvez vous référer au catalogue des travaux éligibles sur le site du Ministère de la transition énergétique.

Parmi les travaux pour lesquels vous pourrez obtenir une prime « Coup de pouce chauffage », on peut citer :

– Le remplacement d’une ancienne chaudière tournant au fioul, au charbon ou au gaz par une chaudière à gaz très haute performance énergétique,

– L’installation d’un équipement de chauffage au bois labellisé Flamme verte niveau 7 étoiles ou son équivalent en remplacement d’un chauffage au charbon,

– La mise en place d’un nouveau radiateur plus performant à la place d’un ancien convecteur électrique peu performant et/ou énergivore,

– Le remplacement d’un système d’évacuation des produits de combustion qui ne correspondent pas aux chaudières individuelles au gaz à condensation,

– La réalisation des travaux recommandés à la suite d’un audit énergétique.

Qui peut bénéficier de la prime « Coup de pouce chauffage » ?

Tout le monde peut bénéficier de cette prime chauffage. Cependant, il y a quelques conditions à respecter pour l’avoir. Les travaux à réaliser doivent par exemple être éligibles.

Ils doivent également concerner votre logement principal ou secondaire localisé en France. En effet, même si vous êtes locataire, vous pouvez solliciter cette aide. Il est à rappeler toutefois qu’un même logement ne peut pas recevoir la même aide avec la demande du propriétaire bailleur et du locataire.

Pour les mêmes travaux, le montant de la prime « Coup de pouce chauffage » peut varier d’un foyer à un autre. En effet, elle est définie en fonction des revenus du ménage qui a fait la demande.

Votre dossier devra être accompagné des justificatifs des revenus fiscaux de l’année n-2 précédant l’année du dépôt de dossier.

Si vous faites partie de ce que l’État appelle « ménages les plus modestes », vous aurez des primes bonifiées. En fonction des travaux et de différents éléments, le montant de la prime « Coup de pouce chauffage » peut aller d’une cinquantaine d’euros à quelques milliers d’euros, donc ça vaut le coup de déposer sa demande.

Obtenir le « Coup de pouce chauffage » : les démarches à réaliser

La demande de cette prime est réglementée. Assurez-vous donc de bien suivre les étapes et de fournir tous les justificatifs nécessaires pour avoir une réponse favorable. En effet, même si vous pensez être éligible, il se peut que votre demande soit refusée pour un petit manquement.

Pour avoir la prime « Coup de pouce chauffage », il faut :

– Vérifier l’éligibilité des travaux relatifs au chauffage que vous voulez réaliser,

– Sélectionner une entreprise signataire de la charte « Coup de pouce chauffage ». La liste de ces entreprises partenaires de ce dispositif, notamment des vendeurs d’énergie, peut être retrouvée sur le site du Ministère de la Transition écologique,

– Valider l’offre proposée par l’entreprise signataire de la charte,

– Trouver et signer le devis de l’entreprise ou du professionnel RGE qui va s’occuper des travaux,

– Commencer les travaux avec l’entreprise ou le professionnel RGE,

– Revenir vers l’entreprise signataire de la charte que vous avez sélectionnée pour finaliser le dossier avec tous les documents nécessaires au dossier, notamment les factures et les attestations sur l’honneur.

Une fois votre dossier validé, vous n’aurez qu’à attendre quelques semaines pour recevoir la prime sous forme de chèque.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.